Investir dans un logement ancien à louer : les avantages

Un logement ancien désigne souvent un logement construit entre les années 1880 et 1950. Les épargnants préfèrent largement ce type d’immobilier. En effet, cet investissement bénéficie d’excellents emplacements dans les centres-ville à un prix moins cher que le neuf. Investir dans l’ancien peut vous permettre de bénéficier des avantages fiscaux qui vont renforcer la rentabilité. Mais, quels sont alors ces différents atouts d’un investissement dans un logement ancien à louer ?

Une valeur sûre avec une attractivité optimisée

Le premier avantage de l’investissement dans l’ancien à louer c’est son emplacement. Les logements sont le plus souvent mieux situés que les neufs. L’ancien sera le meilleur choix si vous voulez investir dans un logement en plein centre-ville. C’est un emplacement stratégique pour un bien locatif. Ces locaux pourront bien être visités par plusieurs personnes. De plus, la beauté même de l’ancien attire de nombreux locataires. Une fois que les travaux de rénovation sont effectués, les logements anciens ont de plus en plus de valeur.

Prix moins élevés à l’achat

Un prix moins cher que le neuf, c’est un grand atout d’un logement ancien à louer. Par rapport au neuf, l’immobilier ancien a des prix plutôt accessibles. Il y a une baisse d’environ 15 à 35 % dans l’achat de l’ancien par rapport à l’achat du neuf. L’achat de ce type de logement est moins coûteux compte tenu de son ancienneté et de la surface du bien. Cependant, vous bénéficiez vraiment d’une décote sur le prix d’achat en tant que propriétaire. Cette décote de prix vous apporte ainsi une rentabilité assez intéressante même avec le coût des travaux.

Le bien immobilier est sûr de prendre de la valeur dans une période à long terme. Si un jour vous souhaitez le revendre, il vous apportera une plus-value considérable.

Avantages fiscaux

À part le prix moins élevé ainsi que la valeur sûre de l’investissement dans l’ancien, il existe également un autre atout considérable. L’investissement dans un logement ancien à louer possède une fiscalité avantageuse grâce au déficit foncier. En effet, les coûts des différents travaux de rénovation à supporter sont alors plus élevés que les loyers. Ainsi, le propriétaire peut bénéficier d’une sorte de déduction des travaux d’entretien ainsi que les travaux de réparation sur les revenus fonciers imposables.

De plus, il est possible d’obtenir un éco-PTZ en fonction du type de rénovation réalisé. Par ailleurs, il existe une possibilité de recevoir un complément de revenu peu fiscalisé en cas de location meublée.

Qui peut bénéficier de la défiscalisation en loi Pinel ?
Investir dans une résidence pour étudiants : un secteur très recherché